PROJETS EN COURS

PreventionLab – que pensent les jeunes?

Ce projet de RoadCross Suisse RCS analyse les besoins des jeunes concernant les formes actuelles de mobilité et leur utilisation en zone urbaine. Il offre des informations scientifiques importantes en vue d’un travail de prévention efficace à l’intention des jeunes.

Organisations participantes: RoadCross Suisse RCS, Haute école des sciences appliquées de Zurich (département de psychologie appliquée), Word and Deed, Association Suisse d’Assurances ASA SSV

Sujet: Travail de prévention auprès des adolescents et des jeunes adultes

Objectif: Améliorer le travail de prévention et définir de nouveaux contenus pour les événements de prévention de RoadCross

Groupe cible: 16-24 ans en zone urbaine

Durée: Novembre 2017 - Décembre 2019

«La mobilité des jeunes en zone urbaine évolue. Le projet PreventionLab vise à déterminer comment adapter le travail de prévention afin qu’il demeure efficace.»

Bettina Zahnd, présidente du Conseil de fondation

Dans le cadre de la sécurité routière, RoadCross Suisse RCS organise des campagnes et des événements de prévention dans des institutions telles que les écoles professionnelles, les gymnases ou les entreprises d’apprentissage. La fondation s’adresse chaque année à environ 20 000 jeunes adultes. Lorsqu’elle dialogue avec les jeunes adultes dans le cadre de son travail de prévention, RCS constate systématiquement qu’un changement fondamental en matière de mobilité est en train de s’opérer.

Afin d’identifier les besoins et évolutions en matière de mobilité et les failles du travail de prévention actuel de RCS, PreventionLab – partie 1 sur 2 recourt à deux instruments.

D’une part, une analyse du gap est réalisée en se basant sur la littérature scientifique existante. Les contenus basés sur les concepts de l’événement de prévention de RCS sont évalués sur la base de cette analyse.

D’autre part, un atelier d’un jour est organisé. Le groupe de réflexion est composé de spécialistes de la sécurité routière et de domaines tels que le développement urbain et la futurologie et du groupe cible lui-même.

Les résultats sont compilés dans un rapport final qui sert de base au projet suivant «PreventionLab – partie 2 sur 2».